Sevrage tabagique

Pour les personnes désireuses d'arrêter le tabac, je propose des séances de réflexologie auriculaire, dont les effets positifs ont été reconnus. En fumant, la nicotine (molécule chimique) se dirige vers le cerveau qui va l'y fixer sur de nouveaux récepteurs, créés à cette occasion. Plus il y a de nicotine et plus il y a de nouveaux récepteurs. C'est la dépendance.

 

Pour inhiber le manque et donc inactiver ces récepteurs, on va venir stimuler la zone réflexe de ces récepteurs de nicotine. De plus, cette technique agissant directement sur le système nerveux, diminue presque immédiatement le stress et l’anxiété. Après une séance vous vous sentez reposé, apaisé et détendu.


La réflexologie auriculaire s'oppose à la fixation de la nicotine dans le cerveau et stoppe le plaisir de fumer


Si vous fumez après une séance, cela peut vous provoquer du dégoût, la nausée, quelques vertiges ou encore des palpitations : votre corps ne supportant plus la nicotine. L'effet peut se manifester immédiatement ou dans les 3 jours suivant la séance.

Une sensation de manque est toujours possible et peut se manifester de différentes façons : insomnies ou troubles du sommeil, agressivité, envie de fumer... La réflexologie auriculaire permet de diminuer l'addiction comportementale liée au tabac, geste de fumer par exemple. Après une séance, la cigarette n'est plus indispensable pour se sentir bien.

 

70% ont arrêté de fumer dans les 6 mois

 

Les études démontrent que 70% des personnes ayant suivi un programme d'auriculothérapie pour se sevrer de leur addiction ont arrêté de fumer dans les 6 mois.

Votre motivation est indispensable à votre réussite. En fonction de celle-ci et de votre dépendance, je peux être amenée à utiliser d'autres techniques. Dans ce cas, le programme EQUILIBRE, formule ESTIME ou ACCOMPLISSEMENT peut aussi vous accompagner dans votre démarche. Il est complètement possible d'ajouter des RDV naturopathie et Fleurs de Bach à la carte. Il est important de travailler en phytothérapie et en nutrithérapie pour rééquilibrer les carences nutritionnelles causées par la consommation de tabac et travailler sur les récepteurs de dopamine. Vous pouvez également envisager de ne faire que de la réflexologie auriculaire. J'utilise un laser dont la longueur d’ondes permet de passer au travers de la barrière de la peau et du sang pour atteindre les récepteurs nerveux sans provoquer de gêne. C'est une technique indolore et qui est apaisante, relaxante et sédative.

 

Pour un résultat optimal : 1 à 2 séances par semaine pendant 3 semaines, puis on espace les séances de 3 à 4 semaines.