Qu'est-ce que la naturopathie ?

Le terme de naturopathie vient du latin 'natura' qui signifie 'nature' et du grec 'pathos' qui désigne le ressenti, l’émotion ; la naturopathie signifie 'guérir suivant les règles de la nature'. Elle est basée sur les principes d'Hippocrate (400 avant J.-C.), médecin grec qui a créé l’une des premières grandes écoles de médecine. Il considère que la maladie ne constitue que l’expression d’un déséquilibre des liquides de l’organisme (Théorie des humeurs - ou liquides organiques). La naturopathie a donc pour origine la Grèce antique.

 

La naturopathie occidentale se développe au XIXème sicècle aux Etats Unis, avec John H. SCHEEL qui s'inspira des travaux de Sébastien KNEIPP et des hygiénistes allemands (Rausse, Hahn, Juste,...). C'est en 1985 que cet américain parle alors de 'Naturopathy' (venant de 'Nature's path' ou 'la voie de la nature') pour indiquer que chacun peut préserver sa santé en respectant le chemin, la voie (path) que nous montre la nature.

 

En France, c’est le biologiste Pierre-Valentin MARCHESSEAU (1910-1994) qui est à l’origine de la naturopathie. Dans les années 60, il crée une école de naturopathie : la Faculté Libre de France. Il met l'accent sur le principe de l'hygiène de vie (avoir une vie saine) dans ses enseignements et l'utilisation de techniques naturelles de santé pour la maintenir ou la retrouver. De nombreux naturopathes contemporains ont suivi ces principes. Dans les autres pays on connait : le Docteur Katherine KOUSMINE en Suisse, le Docteur SALMANOFF en Russie, Johanna BUDWIG ou Louis KUHNE en Allemagne.

 

 

"Tout ce dont nous avons besoin pour rester sains,

la nature nous l'a donné en abondance."

S. Kneipp

Aujourd'hui, la naturopathie est une médecine traditionnelle reconnue mondialement. N° 3 des médecines naturelles au classement de l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé), après la MTC (Médecine Traditionnelle Chinoise) et la Médecine Ayurvédique, elle est enregistrée et considérée par le Bureau International du Travail, ainsi que l'UNESCO. Elle peut être définie comme l'utilisation d'un ensemble de techniques et de méthodes de soins naturels, afin d'accompagner celui qui souhaite engager une démarche bien-être. Elle s'attache toujours à l'hygiène de vie, et notamment des différentes sphères (alimentaire et digestive, psycho-émotionnelle, musculaire, etc), l'hygiène de vie qui, rappelons le, a un impact sur les liquides organiques du corps. S'ils sont viciés cela entraine des dysfonctionnements de l'organisme, sources de lésions et de maladies.

 

La naturopathie est causaliste (elle s'attache à la cause) et non symptômatique (qui s'attache aux symptômes), puisqu'elle consiste à rechercher les causes de ces perturbations, afin d'aider l'organisme à retrouver naturellement le chemin de la santé.

Une démarche holistique

Par ailleurs, la démarche naturopathique est holistique, car elle considère l'individu dans son intégralité. Elle considère les dimensions qui le caractérisent, telles que la dimension physique, la dimension mentale, la dimension énergétique et la dimension émotionnelle, ainsi que l'évolution de ce dernier dans un contexte social et environnemental. La naturopathie est à la fois préventive et autocurative. Elle permet à l'individu de redynamiser ses capacités d'auto-guérison en sollicitant la force vitale qui lui appartient et en modifiant ses habitudes de vie pour l'amener vers un fonctionnement plus sain et ainsi bénéficier d'une santé durable et profonde. Elle est idéale en complément de la médecine conventionnelle et des pratiques sanitaires auxquelles elle ne se substitue aucunement. Le naturopathe travaille en synergie avec d'autres activités paramédicales (ostéopathie, kinésithérapie, etc).

 

pour qui ?

La naturopathie s'adresse à tous, quel que soit votre âge et votre situation. Elle s'adresse aux bébés,  aux enfants,  aux adolescents, aux étudiants, aux actifs, aux femmes enceintes ou allaitantes, aux sportifs, aux seniors et même aux animaux (pour ces derniers, merci de consulter la rubrique dédiée accessible en haut de page : DOMAINE ANIMALIER).